Pour cette 25e semaine du projet 52, Milie/c'est quoi ce bruit a donné Photographier comme thème.

Un thème sous forme de mise en abîme pour un projet photo... Un thème pour lequel j'avais une idée très précise en tête : vous montrer un de mes premiers appareils photos ! Je savais que le tout premier, un Kodak Instamatic en format 110 reçu en cadeau alors que j'avais 7 ans, était resté chez mes parents et a sans doute disparu maintenant. Mais le suivant, celui que j'avais eu à mon adolescence, m'avait accompagnée lors de ma vie de jeune adulte et avait donc été de pas mal de voyages : un voyage de la CCI en Allemagne en 1988, des voyages scolaires, les séjours aux sports d'hiver à Val Thorens en 1993 et Tignes en 1994, le séjour à Shrewsbury entre cousines en 1994, des vacances en Bretagne, en Normandie, sur la côte Atlantique, en Ariège, en Champagne, dans l'Est, un voyage en Norvège, et bien d'autres encore ! C'était un Konica Pop Junior. Bien que foncièrement basique, il m'a permis de prendre plein de photos sympas, et pour certaines très chouettes (un jour où j'aurai du temps, j'en scannerai quelques-unes..). Il a très certainement contribué à me filer le virus de la photo. Mais je ne l'ai pas retrouvé : il a dû se perdre au fond d'un carton de déménagement

Le suivant était un appareil au format APS. Comme il offrait plus de possibilités, il a bien vite supplanté le Pop qui commençait en outre à montrer des signes de vieillissement... Mon appareil APS a duré moins longtemps (4 ans !) avant de rendre complètement l'âme, mais il a été énormément sollicité durant ces années aussi... Entre temps, le numérique commençait à être accessible et j'ai eu un bridge HP aux possibilités vraiment bonnes à l'époque (maintenant, on fait beaucoup mieux avec un compact... ). Le bridge bien que permettant de faire de belles photos avait l'inconvénient d'être encombrant alors je l'ai complété d'un premier compact numérique HP, qu'aujourd'hui on trouverait gros et peu performant ! Ces deux appareils photos numériques ne sont plus opérationnels. Ils ont lâché à peu d'intervalles, de façon un peu brutale, m'obligeant à un remplacement en urgence un dimanche matin, veille de départ en vacances. Celui acheté ce jour-là, un Lumix Panasonic (mais pas un de ceux qui ont des objectifs Leica..), est depuis toujours dans mon sac à main ! Depuis peu, il est complété par un reflex numérique.

A défaut du Konica Pop, c'est donc le Lumix que vous verrez en train de s'auto-photographier ! 

52-2014_S25_photographier