150502_saint_malo1

S'il y a une chose que les anciens malouins ne faisaient pas, c'était se mélanger aux paraméens... Une promenade sur la digue en partant de Saint Malo pour eux s'arrêtaient nécessairement à la Hoguette, dont la pointe marque la limite entre les deux anciennes communes qui ont fusionné en 1967. Il était d'ailleurs amusant de voir le dimanche les uns et les autres faisant demi-tour au niveau de l'épi...  

C'est donc la partie paraméenne de la digue que j'ai parcouru cette fois : partant de Rochebonne, je suis allée faire demi-tour à la Hoguette !

La digue a été construite entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, en même temps que de grandes villas s'établissaient sur la pointe de Rochebonne et le long de la digue sur les anciennes dunes ainsi protégées. Ces villas Belle Epoque ont depuis quelques années été rénovées, et ont retrouvé leur allure joviale pour redonner à la digue de Rochebonne son cachet architectural.

La vue sur les murs et le clocher de la cathédrale Saint Vincent est le point de mire de la promenade en partant de la cale de Rochebonne, tandis que le retour s'effectue avec une magnifique vue sur la pointe de la Varde.

Une fois arrivé à la Hoguette, plutôt que de juste faire demi-tour, on peut s'avancer sur l'épi jusqu'au rocher qui le termine : la vue sur la plage, les murs et le Fort National est encore différente. Et puis, on peut y croiser quelque goéland peu farouche !

150502_saint_malo2

150502_saint_malo3

150502_saint_malo4

150502_saint_malo5

150502_saint_malo6 

150502_saint_malo7

150502_saint_malo8

150502_saint_malo9 

Saint Malo - Ille-et-Vilaine - mai 2015

(*) La promenade part de la cale de Rochebonne et peut se poursuivre via la digue malouine et le Sillon jusqu'au pied des murs.Il y a un peu plus d'1.5 km entre la cale de Rochebonne et l'épi de la Hoguette. En cas de forte marée, en particulier si les vagues "sautent", il est déconseillé de s'aventurer sur la digue... On peut tout à fait très bien voir les vagues depuis les allées transverses qui débouchent sur la digue entre les villas.