150816_MBA_Rennes0 

Cela faisait très longtemps que je n'étais pas allée au Musée des Beaux-Arts de Rennes.... Extrêmement longtemps même à en croire le regard de la personne à l'accueil quand il m'a demandé si j'étais déjà venue et que j'ai répondu que oui mais que ça datait vu que le Musée de Bretagne n'avait pas encore déménagé aux Champs Libres (en 2006)... Et encore, je n'ai pas avoué que c'était une bonne dizaine d'années avant.... 

Donc, le musée des Beaux-Arts de Rennes a, en 2006, quasiment doublé sa surface d'exposition en récupérant les espaces alors occupés par le Musée de Bretagne dans le même bâtiment. De nombreuses oeuvres ont ainsi pu être sorties des réserves pour être présentées au public.

Par contre, le bâtiment lui, n'a pas changé et la progression de la visite est toujours linéaire, d'autant plus que le parcours dans les collections de peintures fait commencer au XIVe siècle pour arriver au XXe siècle. Les salles semblent toutes en enfilade, et si les hauts murs sont parfaits pour présenter de grands formats, les plus petits sont multipliés les uns à côté des autres pour éviter l'effet de vide... Ajoutant à cela des couleurs de murs sombres (bordeaux et gris foncé), le parcours génère une certaine lassitude... Dommage pour les oeuvres présentées dans les dernières salles, impressionnistes et nabis en tête, face à qui on manque de courage pour prêter l'attention qu'ils mériteraient.... 

Manque de chance, Le Nouveau-Né de George de La Tour était sorti quand j'ai visité le musée. Par contre, La Chasse au Tigre de Rubens qui m'avait fait si forte impression lors d'un précédent passage, était bien présent mais donnait l'impression d'être noyé, sur un mur où il tenait à peine, coincé, entre quatre dessins naturalistes du XIXe siècle. Présenté ainsi dans une salle sombre aux murs bordeaux, j'ai eu l'impression qu'il perdait de sa puissance.... 

Deux petites salles d'archéologie, dont une sur les rites funéraires en Egypte Antique, sont aussi proposées, ainsi qu'un condensé du cabinet de curiosité de la collection de Robien. Mais l'éclairage est réduit, les murs sombres, et cela ne donne pas envie de s'y attarder...

Enfin, les expositions temporaires complètent la visite : l'une de Maude Maris, artiste contemporaine, dans le bel espace du patio, et deux autres sur le dessin baroque italien étaient en cours lors de mon passage. 

En résumé, le musée de Rennes est intéressant et présente des oeuvres de qualité... mais la visite en est certainement moins agréable que celle du Musée de Valence, dont je vous ai déjà dit à quel point je suis fan ! 

150816_MBA_Rennes1 
Momie de chat

150816_MBA_Rennes2 
installation de Maude Maris

150816_MBA_Rennes3

150816_MBA_Rennes4

150816_MBA_Rennes5  
Buste de jeune femme - sculpture d'Auguste Rodin

150816_MBA_Rennes6

150816_MBA_Rennes7 
La Chasse au Tigre -  peinture de Rubens

150816_MBA_Rennes8

150816_MBA_Rennes9 
Périssoires - peinture de Gustave Caillebotte

150816_MBA_Rennes10  
Scène du massacre des innocents - détail d'une peinture de Léon Cogniet
(j'ai été frappée par le visage de cette mère protégeant son enfant)

Musée des Beaux-Arts de Rennes - août 2015

(*) Le musée des Beaux-Arts de Rennes se trouve sur le quai Emile Zola, et je vous invite à vous reporter à son site internet pour les détails des horaires et les programmes d'exposition temporaires.