160420_cap_agde_2

J'avais vu ces falaises déjà lors de mon premier séjour au Cap d'Agde... mais c'était sous la pluie, ou presque. Cette fois, c'est avec un grand soleil que je suis partie à la découverte de cette curiosité géologique !

Elles sont un vestige du volcanisme languedocien, extrêmité méridionale de la chaîne volcanique auvergnate. Un sentier longe la côte à cet endroit, à peine en retrait de la station... et permet de découvrir un paysage surprenant et atypique dans cette région.

On voit nettement des différences dans la constitution des falaises d'un point à l'autre, résultat des différents temps des éruptions : scories vitrifiées, coulée de lave... Ainsi la principale falaise serait issue de l'éruption d'un volcan sous-marin dont les rochers des deux frères au bout de la pointe sont des restes de dykes.

La promenade permet de découvrir plusieurs plages dont celle de la Grande Conque et son sable noir, balsalte pulvérisé. On joue à chercher des formes dans les profils des rochers. On avance le nez au vent, avides de profiter du beau temps... et sans presque s'en rendre compte, on se retrouve au bout de la falaise, un peu plus de 20 mètres au dessus du niveau de la mer... De là, la vue s'étend loin dans le Golfe du Lion, avec la jetée Richelieu et le fort de Brescou au premier plan d'un côté, le mont Saint Loup au dessus d'Agde et le mont Saint Clair au dessus de Sète de l'autre côté.

Nous ne sommes qu'à quelques pas de l'agitation de la station balnéaire et pourtant, on se trouve dans un tout autre univers !

160420_cap_agde_3

160420_cap_agde_4

160420_cap_agde_5

160420_cap_agde_6

160420_cap_agde_7

160420_cap_agde_8

Le Cap d'Agde - Hérault - avril 2016

(*) un itinéraire de promenade balisé et dont le descriptif est disponible à l'Office de Tourisme permet de faire une boucle depuis le port jusqu'aux falaises. Il fait environ 4 km, et permet de faire le tour de ces curiosités géologiques.