160818_Orcival_1

Après Issoire et Saint Nectaire l'an dernier, nous nous sommes arrêtés pour découvrir la basilique Notre-Dame d'Orcival qui est une autre des 5 églises romanes majeures d'Auvergne.

Construite au XIIe siècle pour abriter une statue de la Vierge dont la tradition veut qu'elle ait été sculptée par Saint Luc et qui générait un fort pélerinage au Moyen-Âge, la basilique d'Orcival est de style tout à fait comparable à ses consoeurs. Nous retrouvons là les essentiels du roman auvergnat, dont l'imposant massif barlong.

Adossée au coteau, on y entre par le côté. Les portes sont remarquables car elles ont conservées leurs étonnantes ferroneries sculptées d'origine...

A l'intérieur, l'éclairage minimal, la journée un peu sombre et le gris foncé de la pierre ne donnent pas à l'édifice toute la grandeur qu'il mérite, mais si l'on ne peut bien voir tous les détails, on reste impressionné par la grandeur et la hauteur du lieu. Le passage par la crypte permet de voir les piliers de soutènement du choeur...

On tourne autour la fameuse statue de la Vierge d'Orcival, tenus à distance par les grilles du choeur et encore peu plus éloignés d'elle par sa vitre de protection...

Après la grandeur de Saint Nectaire et le charme d'Issoire, Orcival étonne par sa sobriété...

160818_Orcival_2

160818_Orcival_3

160818_Orcival_4

160818_Orcival_5

160818_Orcival_6

Orcival - Puy-de-Dôme - août 2016