170408_font_urle_1

C'est il y a presqu'un mois que j'ai fait cette sortie à la recherche des traces du printemps sur l'alpage de Font d'Urle, dans le Vercors.

Clairement, ce sont plus que des traces que j'ai trouvées : je marchais littéralement sur un tapis de fleurs ! Je n'avais jamais vu autant de crocus d'un coup... C'était magique ! Comme si cela ne suffisait pas, d'autres fleurs ajoutaient leurs touches colorées au tableau : jonquilles, érythrones dents de chien, tussilages... Et, par endroits, la neige tassée au fond des dolines rappelait que l'hiver n'était pas si loin...

Bien entendu, venaient compléter le tableau la géologie si particulière du plateau karstique : lapiaz, crevasses, dolines, scialets... et les vues à couper le souffle depuis la crête du plateau en direction de la vallée de Quint.

 

170408_font_urle_2

170408_font_urle_3

170408_font_urle_4

170408_font_urle_5

170408_font_urle_6

170408_font_urle_7

170408_font_urle_8

170408_font_urle_9

170408_font_urle_10

170408_font_urle_11

170408_font_urle_12

170408_font_urle_13

170408_font_urle_14

170408_font_urle_15

170408_font_urle_16

170408_font_urle_17

170408_font_urle_18

170408_font_urle_19

170408_font_urle_20

Font d'Urle - Vercors - Drôme - avril 2017

(*) Je me suis stationnée à la station de Font d'Urle, devant l'hôtel des Dryades, à quelques pas de la source d'Urle.
Je suis ensuite partie en direction de la Porte d'Urle afin de profiter du magnifique panorama sur la vallée de Quint, puis j'ai longé la crête (balisage de cairns) et rejoint le sentier du karst (balisage de flèches noires sur fond blanc) jusqu'au retour à la station.
Compte-tenu de la proximité de la crête, il convient de ne pas s'y aventurer en cas de brouillard ! Sinon, le chemin est assez facile et ne présente pas de difficulté.