170610_crest_1

De passage à Crest quelques jours après les fêtes médiévales, je découvre les rues encore pavoisées de bleu et de jaune. D'ailleurs à certains endroits, les couleurs des fanions semblent répondre à celles des façades...

Il fait chaud ce jour-là et les ruelles prennent une autre dimension que lors de mon passage nocturne hivernal.. Les fontaines rafraichissantes sont les bienvenues et la tentation de jouer à s'arroser est grande à chaque fois que l'on en croise une !

L'église Saint Sauveur, dont l'impressionnante façade néo-classique domine la petite place centrale, présente de jolies proportions intérieures, et les trompe-l'oeil qui la décorent augmentent encore cette impression. Mais ce qui m'a le plus surpris, c'est sa toiture : l'architecte du XIXe siècle y a mêlé tuiles, ardoises et zinc !

Finalement, la chaleur intense de ce début d'après-midi de juin ne nous incite pas à allonger la promenade plus que nécessaire et c'est par un détour dans la cour d'un ancien hôtel particulier que nous cloturons la visite...

170610_crest_2

170610_crest_3

170610_crest_4

170610_crest_4b

170610_crest_5

170610_crest_6

170610_crest_7

170610_crest_8

170610_crest_9

Crest - Drôme - juin 2017