170709_valchevriere_1

Situé entre Villard de Lans et le col d'Herbouilly, le hameau de Valchevrière a été peu à peu abandonné à partir des années 1920. Ainsi, à l'aube de la 2e guerre mondiale, les maisons ne sont plus occupées que de façon irrégulière par quelques paysans, essentiellement en été.

Idéalement situé au coeur du Vercors, niché au coeur de la forêt, Valchevrière devient un camp d'entraînement pour les maquisards. Attaqué le 22 juillet 1944 par l'armée allemande, la poignée d'hommes de la Résistance tiendra la place le plus longtemps possible pour retarder l'avancée de leurs ennemis. Au terme de 2 jours de combat durant lequel les résistants perdront la vie, le village est incendié.

Seule la petite chapelle ne sera pas détruite. Depuis, le village est resté en l'état et le sentier a été aménagé avec des panneaux explicatifs sur la vie passée du hameau et les évènements de juillet 1944.

Le sentier patriomonial s'enfonce dans la forêt en suivant la trace de l'ancien chemin d'accès au village depuis la route de Villard de Lans à Herbouilly. Il passe dans une zone assez pierreuse dès le départ avant de devenir plus facile après le passage à gué du ruisseau de Riclaret. Il est toutefois possible de suivre la piste d'exploitation forestière carrossable jusqu'au hameau de Valchevrière qui ne présente aucune difficulté...

170709_valchevriere_2

170709_valchevriere_3

170709_valchevriere_4

170709_valchevriere_5

170709_valchevriere_6

Hameau de Valchevrière - Villard de Lans - Isère - juillet 2017