170714_mairie_Chabeuil_6

Hasard du calendrier, à peu de jours d'intervalle, j'ai eu l'occasion de visiter l'église Saint Jean Baptiste et la mairie de Chabeuil... Ces 2 bâtiments du XIXe siècle sont d'allure très différentes mais pas inintéressantes.

L'église Saint Jean Baptiste a été édifiée en forme de croix grecque en 1862, selon des plans de l'architecte Clair Tisseur. Elle remplace la vieille église Saint Andéol dont sera uniquement conservé le clocher-porche du XIIIe siècle. Son style éclectique reprend un certain nombre de codes de l'architecture romano-byzantine. Plusieurs tribunes seront ajoutées au cours du XIXe siècle : elles sont toujours accessibles actuellement même si leur accès en est limité pour des raisons de sécurité. L'autel a été déplacé au centre du transept lors des derniers travaux de rénovation, il y a une dizaine d'années.

La mairie telle que nous la connaissons aujourd'hui a été inaugurée le 14 juillet 1880. Elle a été construite selon des plans de Nicolas Tracol sur la maison qui servait déjà de mairie et se trouvait adossée à l'ancien rempart. Le mur a été réduit de presqu'un mètre en épaisseur, percé de nouvelles ouvertures et recouvert en tuf de Peyrus, tout comme la tour voisine et le haut de la grande porte. L'entrée se fait de plain pied avec le haut de la digue de la Véore érigée quelques années auparavant (la construction de la digue avait "enterré" le village de plusieurs mètres, certaines habitations à côté de la porte ont toujours leur entrée sous le niveau de la rue). Le campanile de style florentin sera ajouté quelques années plus tard.

Dans les années 1930, l'arrière de la mairie a besoin de travaux importants : la façade sera entièrement refaite selon le style Art Déco alors en vogue. Cette façade, peu mise en valeur, reprend pourtant tous les canons de l'Art Déco : ouvertures, grilles, demi-cylindres ornementaux, police de caractère typique... De ce côté, l'entrée se fait un demi-étage plus bas que sur la façade principale.

A l'intérieur, on remarque l'escalier élégant, ainsi que, dans la salle des mariages, deux bustes de Marianne : l'un datant du XIXe siècle est un moulage réalisé selon le modèle de Jean-Antoine Injalbert, que l'on retrouvera dans de très nombreuses mairies et écoles jusqu'au début du XXe siècle ; l'autre est une oeuvre en résine récente, nettement plus colorée !

170711_St_JB_Chabeuil_1

170711_St_JB_Chabeuil_2

170711_St_JB_Chabeuil_3

170711_St_JB_Chabeuil_4

170714_mairie_Chabeuil_1

170714_mairie_Chabeuil_2

170714_mairie_Chabeuil_3

170714_mairie_Chabeuil_4

170714_mairie_Chabeuil_5

Chabeuil - Drôme - juillet 2017