190106_Grenoble_musee_eveche_8

C'est le hasard qui nous a conduit au Musée de l'Ancien Evêché (et la file d'attente bien trop longue à notre goût devant le Musée de Grenoble... ). Nous étions attirés par le baptistère et nous avons découvert en arrivant qu'il proposait une exposition d'estampes japonaises.

C'est un musée que l'on pourrait qualifier "d'à taille humaine". Situé dans l'ancien palais épiscopal, il propose une collection historique sur l'Isère de la préhistoire à la période contemporaine. Nous retrouvons quelques vestiges paléolithiques ainsi que de jolis dioramas de campements. Puis nous continuons à avancer dans le temps : néolithique, âge du bronze, âge du fer... La finesse de certaines réalisations est remarquable.

La période gallo-romaine occupe une grande salle. Il faut dire que la province de Vienna était très prospère et a laissé de nombreux vestiges. Au Moyen-Âge, nous découvrons deux pans d'un retable dont les personnages, à l'instar de nos personnages de bande dessinée, parlent dans des bulles ! L'époque moderne nous propose une illustration de la journée des tuiles, mais c'est une planche de gravure de cartes à jouer qui attire mon regard...

Nous passerons plus rapidement que la période contemporaine même si quelques films d'archives donnent à découvrir l'engouement naissant pour les sports d'hiver ou le développement d'un pôle d'excellence scientifique.

Les estampes japonaises présentées ont été réalisées par Hokusai et Hiroshige au début du XIXe siècle et portent sur la montagne et le paysage. L'exposition s'ouvre sur la très célèbre vague d'Hokusai avant de continuer sur les autres estampes des Trente-Six vues du Mont Fuji. Plus loin, on découvre des estampes issues des Cinquante-trois stations du Tokaido et des Soixante-neuf stations du Kiso Kaido, véritables illustrations de guide de voyage par Hiroshige. Chez les deux artistes, le trait est très moderne, et semble déjà annoncer celui des mangas. L'exposition constitue une superbe introduction à la découverte de l'art de l'estampe japonaise.

Nous terminons la visite par le sous-sol et la découverte des vestiges archéologiques enfouis sous l'ancien palais épiscopal. Nous découvrons quelques pans de murs de l'ancienne enceinte de la ville mais surtout, l'ensemble du baptistère primitif. On découvre ainsi l'évolution de la cuve et avec elle, celle du rite baptismal, de l'immersion à l'aspersion !

Finalement, cette visite due au hasard nous aura fait passer une belle matinée et permis de jolies découvertes !

190106_Grenoble_musee_eveche_1_baudrier_age_de_fer

190106_Grenoble_musee_eveche_2_figurines_romaines

190106_Grenoble_musee_eveche_2_tresor

190106_Grenoble_musee_eveche_3

190106_Grenoble_musee_eveche_4

190106_Grenoble_musee_eveche_5_estampes

190106_Grenoble_musee_eveche_6_estampes

190106_Grenoble_musee_eveche_7

Musée de l'Ancien Evêché - Grenoble - Isère - janvier 2019

 

(*) L'accès au musée est gratuit. Les informations sur les jours et horaires d'ouverture sont disponibles sur le site internet du musée.
L'exposition sur les estampes japonaises se tient jusqu'au 31 mars 2019.