Quand on pense vestiges gallo-romains sur la colline de Fourvière, on pense forcément au grand théâtre qui sert tous les ans de cadre au festival des Nuits de Fourvière. Je me souviens avoir eu hâte de le découvrir la première fois que je suis venue à Lyon.

140221_odeon_fourviere3

Par contre, je ne m'étais pas attendue à découvrir à côté de ce théâtre un autre édifice aux proportions plus modestes : l'odéon. L'odéon était dans l'Antiquité romaine un lieu de spectacle dédié à la musique et aux orateurs, de taille plus modeste que le théâtre (3000 places dans l'odéon de Fourvière comme presque 11 000 dans le grand théâtre). Celui de Lyon a été construit au IIe siècle, soit plus de 115 ans après le grand théâtre. La forme de l'odéon, tout comme celle du théâtre, est celle d'un demi-cercle.

140221_odeon_fourviere1

140221_odeon_fourviere2

140221_odeon_fourviere4 

L'accès au site archéologique de Fourvière est libre et se fait facilement depuis la station de funiculaire des Minimes ou bien à pied depuis la basilique de Fourvière. Il est librement ouvert sauf en cas de préparation de spectacles (et dans ce cas, même pendant les heures où le site est accessible, il est beaucoup moins agréable de s'y promener en raison de l'installation des éléments techniques modernes nécessaires à la tenue de spectacles).

Dans le bas du site, cheminant entre le théâtre et l'odéon se trouve une ancienne voie romaine.

140221_voie_romaine

Un peu plus haut, dans le rue Roger Radisson, il est possible de voir les restes de plusieurs piles d'arches d'un des aqueducs qui alimentaient Lyon en haut. Il s'agit de vestiges de l'aqueduc du Gier qui parcourait 75 km et dont le débit est estimé à 25 000 m3 par jour. On remarquera le parement en pierre taillée.

140221_aqueduc_romain1

140221_aqueduc_romain2 

Colline de Fourvière - Lyon - février 2014