180805_expo_Debout_Pinault_1

Cet été, se tenait à Rennes l'exposition Debout ! d'oeuvres de la collection Pinault. C'est au Couvent des Jacobins, récemment restauré que les oeuvres étaient présentées.

Je ne suis pas spécialement fan d'art contemporain mais François Pinault est un des plus grands collectionneurs privés actuels, et, passant mes vacances assez proche de Rennes, il aurait été dommage de ne pas prendre le temps d'aller voir ce qui était proposé. Il y a quelques années, j'étais déjà allée voir une exposition d'oeuvres de sa collection à Dinard. Si tout ne m'avait pas parlé, j'avais alors été très marquée par La Nona Hora de Maurizio Cattelan qui y était présentée.

Cette fois, c'est Him de Maurizio Cattelan qui est présentée.. et je ne sais pas si c'est parce qu'il en a beaucoup été question au moment de la mise en place de l'exposition, mais je n'ai rien ressenti de particulier face à cette oeuvre...

D'ailleurs, globalement, je n'ai pas ressenti grand chose au long de cette exposition... Pourtant, les conditions de visite étaient idéales car en début d'après-midi un dimanche ensoleillé, la foule ne se pressait pas dans les allées...

Les types d'oeuvre et les messages étaient peut-être un peu brouillés, passant de l'hyper réalisme au ready-made, de la sculpture monumentale à la peinture. L'ensemble m'a semblé manquer de cohérence, de progression... même avec l'aide du guide du visiteur. Celui-ci d'ailleurs ressemble plus à une liste de courses, énumérant les oeuvres et leurs fiches techniques. Seul un petit paragraphe aux phrases alambiquées introduisait chaque salle et son pourquoi... bien caché derrière des mots et des tournures complexes.

Si l'idée de présenter de l'art contemporain à tous est bonne, ce besoin de le justifier par des pensées manquant de simplicité peut bloquer certains visiteurs qui ne se sentiront pas à la hauteur ! Et c'est dommage car il ne faut pas oublier que l'art contemporain doit avant tout nous faire ressentir une émotion, et que c'est de cette émotion (ou de son absence) que naîtra la réflexion sur le sens...

Toutefois, je ne regrette pas ma visite... et j'ai pris le temps de regarder avec attention chacune des oeuvres. De toutes, mon coup de coeur va au Boy with Frog de Charles Ray (qui fait d'ailleurs l'affiche de l'exposition) et à laquelle la présentation en plein air dans le cadre somptueux du cloître apporte une dimension supplémentaire. Et je me rends compte également que certains artistes ont trouvé plus d'échos en moi que d'autres...

180805_expo_Debout_Pinault_2

Seated artist - Duane Hanson

180805_expo_Debout_Pinault_3

Baby in stroller - Duane Hanson

180805_expo_Debout_Pinault_4

Him - Maurizio Cattelan

180805_expo_Debout_Pinault_5

au fond : Uncle of the Garden - Lynette Yaidom-Boakye
devant : Giant mask (cave) - Thomas Houseago

180805_expo_Debout_Pinault_6

Striding Figure  (Ghost) - Thomas Houseago

180805_expo_Debout_Pinault_7

Boy with Frog - Charles Ray

180805_expo_Debout_Pinault_8

Grosse Geister Nr 9 und Nr 13 - Thomas Schütte

180805_expo_Debout_Pinault_9

Efficiency Men - Thomas Schütte

Exposition DEBOUT ! - Collection Pinault - Couvent des Jacobins
Rennes - Ille-et-Vilaine - août 2018