150501_cancale1

Dire que le temps est toujours splendide en Bretagne serait malgré tout un mensonge... Parfois, il arrive qu'il fasse moins beau, un peu gris, un peu pluvieux... C'était le cas cet après-midi là !

Contrairement à d'autres fois, c'est donc sous une petite bruine que je me suis promenée à Cancale... La marée était montante, les parcs à huîtres se faisaient peu à peu recouvrir. Le vent soufflait depuis la mer, ajoutant quelques embruns au crachin.

J'ai pris la jetée, ce que je n'avais pas fait depuis des années, depuis bien avant les derniers travaux de rénovation de sa partie en bois.

A son extrémité, les chalutiers sont amarrés pour décharger leur poisson avant de repartir à la prochaine marée.

Une fois arrivé au bout de la jetée, la vue sur le port de la Houle est encore bien différente de celle que l'on peut avoir du Monument aux Morts ou de la route qui y descend à flanc de rocher à l'autre bout... On aperçoit aussi la cale de l'épi qui ferme l'autre bout du port.

Et puis, à cet endroit, on entend la mer qui se brise sur les poteaux, qui roule sous nos pieds, aux étages inférieurs de la jetée. Elle a beau ne pas être agitée, l'effet de la marée la rend nettement audible...

Alors, même si le temps était un peu gris, même si la bruine tombait un peu, même si le vent soufflait un peu, l'essentiel était là : la mer se retrouvait sous mes pieds l'espace d'un instant. Je respirais l'air iodé à pleins poumons. Je me ressourçais un grand coup pour mieux repartir à la fin du week-end et faire le plein en attendant revenir cet été...

150501_cancale2

150501_cancale3

150501_cancale4

150501_cancale5

150501_cancale6 

Cancale - Ille-et-Vilaine - mai 2015

(*) La jetée se trouve au bout du port de la Houle, à côté des parcs à huîtres.
L'accès est normalement réservé aux activités portuaires.