151025_Mtp_Antigone_1

Antigone, c'est un quartier de Montpellier, construit à partir de la fin des années 1970 sous l'impulsion de Georges Frêche alors maire de la ville, sur d'anciens terrains militaires.

L'architecte choisi est Ricardo Bofill qui va imposer un style néo-classique grandiloquent, que l'on retrouvera ailleurs dans la même période des années 1980/1990. Tous les codes classiques sont présents : colonnes doriques, frontons d'inspiration grecque... mais leurs proportions prennent une certaine démesure, permise par l'utilisation du béton précontraint.

Antigone, sur le principe des villes nouvelles, fait cohabiter dans un même espace habitations, commerces, services et bureaux dans un ensemble quasi exclusivement piéton. Le quartier s'articule autour d'une grande perspective de presqu'un kilomètre de long s'étirant du centre commercial du polygone adjacent au centre historique, jusqu'aux rives du Lez, au dela desquelles un autre quartier moderne a pris place, dominé par la silhouette massive de l'hôtel de région, autre réalisation de Ricardo Bofill.

Tout au long de la perspective, les places monumentales se succèdent, entre jets d'eau, fontaines et reproductions de statues d'inspiration antique... Très graphique, l'ensemble offre une certaine photogénie, surtout sous le soleil.

Antigone, qu'on l'aime ou pas, ne laisse pas indifférent !

151025_Mtp_Antigone_2

151025_Mtp_Antigone_3

151025_Mtp_Antigone_4

151025_Mtp_Antigone_5

151025_Mtp_Antigone_6

151025_Mtp_Antigone_7

151025_Mtp_Antigone_8

Antigone - Montpellier - Hérault - octobre 2015