180121_La_Baume_Cornillane_1

Dimanche dernier, entre deux averses, j'ai profité d'une accalmie pour aller marcher un peu du côté de la Baume Cornillane. Le ciel étant menaçant, hors de question de s'éloigner trop... J'ai refait une partie de la boucle réalisée au printemps dernier au départ d'Ourches.

Le sol, complètement détrempé, incitait à marcher avec prudence pour ne pas glisser. Il était martelé de nombreuses traces : randonneurs, chevaux, mais aussi sangliers !

J'ai fait demi-tour au niveau du ruisseau qu'il faut traverser à gué : la pluie commençait à tomber ! J'ai toutefois pu voir que les primevères étaient déjà sorties en nombre ! C'est beaucoup plus tôt que l'an dernier où je n'en avais pas croisé avant la mi-février...

Sur le retour, j'ai fait un petit crochet pour aller voir la cascade du Rif, bien alimentée à cette période de l'année... Sur le bord du chemin, j'ai croisé quelques hellébores fétides qui commençaient à fleurir.

180121_La_Baume_Cornillane_2

180121_La_Baume_Cornillane_3

180121_La_Baume_Cornillane_4

180121_La_Baume_Cornillane_5

180121_La_Baume_Cornillane_6

180121_La_Baume_Cornillane_7

180121_La_Baume_Cornillane_8

La Baume Cornillane - Drôme - janvier 2018