180217_charmes_0

C'est officiel : ce billet va pouvoir concourir dans la catégorie "titre le plus nul" de ce blog... Cependant, il serait fort dommage de s'arrêter là et de ne pas s'attarder dans les ruelles de Charmes ou au bord de l'Embroye...

C'est le hasard qui m'a conduit jusqu'au pied du village de Charmes. Un hasard à base de pluie battante et d'averses à répétition qui ne laissait guère d'espoir d'une éclaircie un samedi après-midi. Puis, alors que j'avais enfin réussi à me motiver à sortir pour aller faire quelques courses alimentaires, l'éclaircie tant attendue s'est enfin montrée ! Ni une, ni deux, j'ai changé de plan et suis partie en direction du Rhône pour faire quelques photos.

Charmes, j'en avais vaguement entendu parler, vu une ou deux images... mais c'est un panneau indicateur qui m'a fait penser "pourquoi pas !".

Sur place, je découvre un joli village perché, aux ruelles étroites conduisant à un joli point de vue sur la vallée du Rhône. Le soleil joue avec les nuages, et la lumière se nimbe d'or.

La rivière m'attire et je commence par sa partie amont, remontant le cours d'eau au dessus de la bien-nommée Usine Bellevue. Je découvre un joli chaos granitique dans lequel l'Embroye cascade.

Redescendant dans le village, je tombe sur un charmant pont là où le lit de la rivière s'aplanit. Si la lumière n'avais pas décliné, j'aurais pu y passer des heures, je crois....

Alors, je continue à descendre le cours de la rivière et c'est aux lumières du couchant que je découvre le petit port fluvial. Le plan d'eau est lisse et les arbres du rivage se mirent dedans.

La nuit approche : il est temps de faire demi-tour pour regagner ma voiture... après avoir traversé la voie ferrée !

180217_charmes_1

180217_charmes_2

180217_charmes_3

180217_charmes_4

180217_charmes_5

180217_charmes_6

180217_charmes_7

180217_charmes_8

180217_charmes_9

180217_charmes_embroye_1

180217_charmes_embroye_2

180217_voie_ferree_charmes_1

180217_voie_ferree_charmes_2

Charmes-sur-Rhône - Ardèche - février 2018