140601_riviere_drome0 

En sortant de la visite de la gare des Ramières, je suis allée jusqu'au bord de la rivière Drôme... La proximité de l'eau apportait une fraîcheur très appréciable...

A cette saison, le Drôme n'est pas au maximum de son débit mais le courant était encore bien important. Il diminuera durant l'été, permettant d'y tremper les pieds aisément. Son lit est large et telle d'autres rivières de la région, comme la Véore, elle peut l'utiliser en entier lors d'épisodes pluvieux intenses. Son débit moyen monte à plus de 30 m3/s en avril avec la fonte des neiges pour descendre autour de 4 m3/s en août. (Lors des crues de décembre 2003, il a été enregistré un débit journalier moyen de l'ordre de 400 m3/s).

140601_riviere_drome4 

La rivière Drôme, c'est une des dernières grandes rivières sauvages d'Europe. En effet, aucun barrage ne vient altérer son cours. A cet endroit, elle n'est plus qu'à quelques kilomètres de son confluent avec le fleuve Rhône après un parcours de plus de 100 km.

140601_riviere_drome2 

Dans la basse vallée de la Drôme, son lit est essentiellement composé de galets instables et de bancs de sable qui redessinent en permanence le parcours de l'eau.

140601_riviere_drome1 

140601_riviere_drome3 
Réserve naturelle des Ramières - Allex -  Drôme - juin 2014