141125_Bercy0 

La promenade commence sur le quai de Bercy, en passant sous le portique formé par l'avancée du bâtiment au dessus de la Seine.
De là, on aperçoit les tours de la Grande Bibliothèque...

Tournant à gauche pour longer le bâtiment du Ministère, on passe devant la porte d'honneur Les fruits de la Terre, du sculpteur Jeanclos (Georges Jeankelowitch de son nom complet) composée de 50 panneaux de bronze.

141125_Bercy1 

Passant sous la passerelle conduisant à la porte d'honneur et longeant le boulevard de Bercy, en contrebas de celui-ci, se trouvent les douves.

141125_Bercy2 

Véritable jardin de sculptures, il permet de découvrir successivement :

La Dame de Bercy de Michel Charpentier :

141125_Bercy3 

Pénélope d'Antoine Bourdelle :

141125_Bercy4 

Hommage à Léon de César :

141125_Bercy5

L'Homme de Jean-Robert Ipoustéguy :

141125_Bercy6 

L'Un d'Etienne-Martin :

141125_Bercy7 

Après un dernier regard sur les douves, il est possible de traverser la rue de Bercy pour monter sur la dalle formant l'allée de Bercy et qui borde d'autres bâtiments du Ministère.

141125_Bercy8 

On croisera alors encore 2 sculptures de bronze contemporaines, tout d'abord l'élégant banc Le Noeud de Kim Hamiski, puis les gigantesques Marines d'Henri de Miller.

141125_Bercy9

141125_Bercy10 

****************

Face à l'allée de Bercy, on remarquera aussi le bas-relief Art Déco sur la façade du collège Paul Verlaine.

141125_Bercy11 

Paris - novembre 2014

(*) Cette promenade n'emprunte que des rues ouvertes librement à la circulation, au moins piétonne.
Le site du Ministère des Finances propose un inventaire du patrimoine de celui-ci et des oeuvres d'art située dans ses bâtiments, en particulier celles achetées et installées dans le cadre du 1% culturel, dont ces sculptures.

(**) Les photos de ce billet ont été faites en fin de journée alors que la nuit commençait à tomber, et je me rends compte que leur qualité laisse un peu à désirer mais j'ai été tellement surprise de trouver toutes ces sculptures lors d'une des mes "errances" autour de la Gare de Lyon que je ne résiste pas au souhait de les partager quand même !