160726_Granville_1

Si je vais à Granville quasiment à chacun de mes séjours en Bretagne (je rappelle que "ma" Bretagne est à la limite de la Normandie... et accessoirement qu'une partie de ma famille est originaire de Granville... ), cela faisait des années que je ne m'étais pas promenée sur le port.

En fait, le port de Granville, ce sont plusieurs ports les uns à côté des autres : un grand port de plaisance de 1000 anneaux, un port de voyageurs pour le transport de passagers vers les îles anglo-normandes dont Chausey,  un port de commerce et un port de pêche. Côté infrastructures, on remarque, outre les pontons des plaisanciers, un bassin d'échouage et un bassin à flot jouxtant les installations de la criée.

Le port de pêche de Granville est le 2e plus gros port de pêche du département de la Manche. On y compte environ 80 bâteaux : chalutiers ou navires de dragage pour le pêche aux coquillages.

La construction des môles et jetées ainsi que des quais s'étalera du XVIIIe au XXe siècle. On remarque également une cale de radoub, construite au milieu du XIXe siècle et qui permettait de mettre les bateaux en cale sèche pour en inspecter et réparer les coques. Aujourd'hui, on lui préfère l'usage de la grue pour sortir les navires de l'eau et elle a été transformée en amarrage pour les annexes.

Parmi les détails, on verra que les bites d'amarrage ont été fondues à Granville et en portent la marque... et qu'un fer à cheval peut se glisser sur un chalutier....

160726_Granville_2

160726_Granville_3

160726_Granville_4

160726_Granville_5

160726_Granville_6

Port de Granville - Manche - juillet 2016