170714_le_poet_laval_1

Aujourd'hui classé parmi les plus beaux villages de France, le village perché du Poët Laval était une commanderie de l'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, les templiers.

Leur présence est attestée depuis le XIIIe siècle et on leur doit la construction du château et de la chapelle voisine. Tout autour, un bourg castral s'est developpé, ceint d'un rempart au XIVe siècle. Il abritait les maisons de certains des chevaliers de l'ordre.

Le Poët Laval a souffert lors des guerres de religion et les commandeurs se sont installés à Montélimar suite aux dégâts causés au château et à la chapelle. Cette dernière devient alors église paroissiale. Elle sera abandonnée à la fin du XIXe siècle au profit d'une église construite dans la plaine. Elle tombera alors petit à petit en ruines.

Le vieux village se désertifie tandis que les habitants s'installent dans la vallée. En 1925, une association, Les amis du vieux Poët-Laval, est créée pour sauvegarder le village perché. Le pillage systématique des pierres est stoppé et l'acquisition pour consolidation et restauration des bâtiments les plus fragiles commencent. Cette association existe toujours et est toujours active dans la préservation du vieux village.

170714_le_poet_laval_3

170714_le_poet_laval_4

170714_le_poet_laval_5

170714_le_poet_laval_6

170714_le_poet_laval_7

Le Poët-Laval - Drôme - juillet 2017