171029_plan_de_baix_0

Le rocher du Vellan domine le village de Plan de Baix d'environ 200 mètres... On ne peut pas le manquer lorsque par exemple, on se dirige vers les gorges d'Omblèze ou la chute de la Druise. Je l'avais ainsi repéré dès mon premier séjour dans la Drôme... sans jamais y monter !

Ce jour-là, j'avais prévu une sortie à La Vacherie mais les conditions météo y étaient particulièrement mauvaises alors que le soleil semblait régner sur Plan de Baix. Je n'ai donc pas mis longtemps à changer de plan et à partir en direction du pied de la montagne du Vellan.

Partant de la mairie-école du village, j'ai choisi de faire une boucle en montant par le chemin le plus court et faisant la descente par le plus long.

Dans le village, j'ai donc suivi le GR9 vers la gauche pour monter assez rapidement sur un joli chemin offrant déjà quelques vues dégagées. Arrivée à Sous-le-Vellan, j'ai continué l'ascension, toujours sur le GR9.

A un moment, le chemin s'engage dans une faille de la montagne.. C'est un peu impressionnant et on se demande si un caillou ne risque pas de nous tomber sur la tête (d'ailleurs, vu ceux qu'il y a au sol, il est manifeste que quelques-uns se sont décrochés de façon plutôt récente... ). Quelques cairns ont été érigés sur les bords de la faille. Ils semblent veiller tels des divinités de pierre sur le passage.

Le chemin croise la route avant de faire une dernière boucle pour arriver sur le sommet du Vellan. Un pan de mur fortifié se tient dans un coin, tandis que de gros tas de pierres semblent issus d'anciens murs effondrés.

Mais déjà, on aperçoit la croix monumentale, celle qu'on remarque forcément de la vallée. Initialement édifiée en bois en signe de réconciliation entre catholiques et protestants au XIXe siècle, la croix actuelle, en fer, a été construite en 1934. A son pied, un banc invite à la contemplation... Un peu plus loin, une table de lecture du paysage permet d'identifier l'ensemble des sommets que l'on distingue dans toutes les directions.

Je passe un long moment perdue dans la contemplation de ce paysage grandiose que je domine de là où je suis. Les couleurs automnales sont encore bien présentes et offrent de jolies nuances..

Puis j'amorce la descente, par le même chemin jusqu'à Sous-le-Vellan où je bifurque et quitte le GR9 pour suivre le balisage vert/jaune du PR. La petite piste est bien marquée et descend doucement à travers le sous-bois. Je ramasse quelques pommes de pin au passage... avant de quitter le couvert du bois et de retrouver la vue sur le rocher du Vellan...

171029_plan_de_baix_1

171029_plan_de_baix_2

171029_plan_de_baix_3

171029_plan_de_baix_4

171029_plan_de_baix_5

171029_plan_de_baix_6

171029_plan_de_baix_7

171029_plan_de_baix_8

171029_plan_de_baix_9

171029_plan_de_baix_10

171029_plan_de_baix_11

171029_plan_de_baix_12

171029_plan_de_baix_13

Rocher du Vellan - Plan-de-Baix - Vercors - Drôme - octobre 2017

 

(*) Partout où je l'ai vue, la boucle est annoncée pour 1h30.. J'ai mis à peine ce temps-là en passant presque 20 minutes à contempler depuis le sommet.
Elle est généralement classée Facile. Attention toutefois la montée par le GR passe dans des pierriers qui peuvent poser quelques difficultés à des jeunes enfants, par exemple. Le chemin que j'ai pris pour la descente est moins raide et moins inégal au niveau du sol.