Après la visite du château, je suis allée refaire un tour dans les rues de Fougères, en remontant par la rue de la Pinterie. De là, j'ai gagné la rue Nationale depuis la place du Théâtre.

Passant devant le musée Emmanuel de la Villéon, j'en ai enfin poussé la porte. Tout petit, il présente néanmoins une intéressante collection des oeuvres de cet artiste impressionniste né à Fougères.

Après une traversée du jardin public, j'ai passé le Nançon et rejoint le quartier médiéval avant de retourner au château... en passant par les quatre moulins, situés en contrebas du château, alimentés par le Nançon et dont l'une des roues entraine maintenant une génératrice électrique permettant de subvenir aux besoins du bâtiment d'accueil.

170726_fougeres_7

170726_fougeres_7b

170726_fougeres_8

170726_fougeres_9

170726_fougeres_10

170726_fougeres_11

170726_fougeres_12

*************************

Lors d'un autre passage à Fougères, je me suis rendue à l'ancien couvent des Urbanistes, devenu aujourd'hui conservatoire municipal de musique et d'arts plastiques après avoir été caserne de cavalerie... Son architecture classique n'a par contre pas bougé depuis sa construction au XVIIe siècle.

170729_fougeres_1

Fougères - Ille-et-Vilaine - juillet 2017

 

(*) Le Musée Emmanuel de la Villéon est situé rue Nationale, dans l'une des plus anciennes maisons à pans de bois de la ville, et la seule maison à porche encore debout.